Voir les baleines à Tadoussac

Après avoir fait la route depuis Québec, il était temps d’aller voir les baleines à Tadoussac.

On était bien loin d’imaginer les voir comme ça, c’était vraiment des moments magiques. Du coup je vous livre quelques recommandations pour optimiser vos chances de les voir.

Conseils pour bien voir les baleines à Tadoussac

Chaudement, tu t’habilleras

Et oui il faudra bien chaudement s’habiller…

Nous sommes allés à Tadoussac mi-juillet et il faisait un temps magnifique. C’était parfait pour les Sudistes que nous sommes, mais une fois sur le Saint Laurent c’est une autre histoire. On passe alors à 10°C une fois sur l’eau

Du coup on n’oubliera pas les blousons bien chauds, voire même les gants et écharpes ! C’est vraiment étonnant mais il faut absolument y penser.

Ton argent, tu économiseras

Les prix varient selon les compagnies et le type d’embarcation. En tout cas, pour nous 4 avec les garçons qui avaient à l’époque 11 ans et 6 ans et demi, notre budget a été de 200 $ canadiens, soit environ 130 €.

Il s’agit donc d’une grosse sortie. 

La bonne période de l’année, tu choisiras

C’est entre la mi-mai et octobre qu’on peut bien observer les baleines à l’embouchure du Fjord du Saguenay.

Juillet et août sont de bons mois, mais les meilleurs sont septembre et octobre. En plus c’est l’été indien, les couleurs de la nature sont alors magnifiques !

Le Zodiac, tu préféras

Voilà le Zodiac sur lequel nous sommes montés pour voir les baleines. C’est un Zodiac de compétition n’est-ce pas ! 

L’avantage d’une telle embarcation, c’est qu’on n’est pas forcément hyper nombreux dedans, du coup on peut voir facilement.

Ensuite les fenêtres peuvent s’ouvrir et se fermer, c’est pratique pour rester au chaud si on ne voit pas les baleines pendant un moment ou qu’on avance vite sur l’eau. 

Mais surtout ces embarcations peuvent plus s’approcher des baleines que les gros bateaux. On les voit donc mieux. 

Par contre, autant gros bateaux que petites embarcations, quand les baleines s’approchent, on n’a plus le droit de bouger. Et ça a été notre cas. D’ailleurs ça ne nous a pas dérangé, car on a alors pu faire de magnifiques photos !

Attention si vous avez le mal de mer facilement, le Zodiac bougeant plus qu’un gros bateau, il faut bien le prendre en compte.

baleine-tadoussac
Notre Zodiac des Croisières Neptune pour voir les baleines

Comment s’est passée notre rencontre avec les baleines à Tadoussac

Magique !

Pour cette première rencontre avec les baleines de Tadoussac, on ne savait pas trop à quoi s’attendre et là c’était fantastique ! Le guide qui était sur le Zodiac n’avait jamais eu de rencontres comme celle-ci. 

Tout a commencé de manière classique, on s’est avancé sur le Saint Laurent, fenêtres fermées hein, il faisait trop froid ! Et puis à un moment on a commencé à voir des baleines au loin. Il fallait alors être super attentif pour les voir. D’ailleurs au départ c’était des marsouins, qui sont peu sauvages.

baleine-tadoussac
Baleine relativement proche de notre Zodiac

On a ensuite continué notre avancée, guidés par le sonar du bateau. C’est d’ailleurs super important de savoir si votre bateau en est équipé, car vous aurez plus de chances de voir des baleines.

Et puis à un moment, les baleines n’étaient pas très loin, mais suffisamment proches pour qu’on puisse les voir. Du coup, le capitaine a arrêté le moteur et nous sommes restés sur place pour observer.

C’est à ce moment-là que la magie a opéré, les baleines sont venues vers notre bateau et ont nagé juste à côté. C’était fantastique !

En les voyant nous approcher comme ça, on comprend bien pourquoi les belugas seraient à l’origine de la légende des sirènes …

baleine-tadoussac
baleine-tadoussac

Outre les marsouins et les belugas, on a pu également apercevoir de loin quelques phoques. Je n’ai hélas pas réussi à les prendre en photo.

Prolonger la découverte avec le réseau découverte du Saguenay Saint Laurent

Et comme nous voulions en savoir un peu plus sur les baleines de Tadoussac, nous sommes restés entre Les Escoumins et Les Bergeronnes, pour visiter deux centres d’observation.

Le centre de découverte du milieu marin aux Escoumins

Sachez que l’entrée dans ce centre est payant, mais donne par contre aussi accès à 2 autres sites de Parcs Canada, comme celui dont je vous parlerai après.

Une vue époustouflante

Depuis le centre on peut observer les baleines de 3 endroits différents :

  • depuis les fauteuils tranquillement à l’intérieur, comme mon homme …
  • depuis la terrasse du centre, qui fait une grande longueur …
  • depuis le petit chemin en bas du centre, où on peut s’approcher de plus près du Saint Laurent
baleine-tadoussac

Le côté scientifique

Mais ce qu’il y a aussi dans ce centre c’est tout une partie scientifique, parfaite pour les enfants.

Ça commence par une grande table d’observation, avec des explications écrites, mais aussi des boutons à cliquer, pour rendre la chose un peu plus ludique.

Et puis en passant des portes, on passe vraiment dans l’univers scientifique, avec toute la faune et la flore du Saint Laurent. Des grands panneaux colorés avec pas mal d’illustrations permettent alors aux grands et aux petits d’assouvir leur soif de connaissance. 

C’était vraiment bien fait.

Et puis le moment qu’on a attendu, c’était le direct de plongeurs dans le Saint Laurent. Autant vous dire que vu la température du fleuve, je préférais que ça soit plutôt eux qui y aillent.

Nous on était confortablement assis dans des fauteuils de cinéma à regarder leurs aventures sous l’eau. C’était vraiment intéressant et bien plus interactif que des photos.

Nous sommes ensuite allés à quelques kilomètres de là, aux Bgeronnes, découvrir un autre centre.

Le centre d’interprétation et d’observation de Cap-bon-désir aux Bergeronnes

Au Cap de Bon Désir notre visite a été bien plus rapide. On peut bien évidemment y observer de loin les baleines, mais aussi découvrir d’autres choses comme la vie dans un phare et l’histoire du phare.

Voilà comment au final, nous avons consacré une journée entière pour voir les baleines à Tadoussac : la balade en bateau le matin, puis les centres marins l’après-midi.

Il restait encore du temps libre pour faire d’autres choses, notamment se balader dans Tadoussac. Mais vous allez voir c’est une petite ville ! C’est d’ailleurs pour ça que nous étions allés dormir ailleurs, à l’Anse de Roche.

Pour prolonger la balade au Québec, suivez le mot-clé Québec.

baleine-tadoussac
Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder

Je suis débordée

Working mum de Montpellier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *