Organisation et lifestyle (Montpellier)

S’occuper de son linge en mode zéro déchet

S’occuper de son linge en mode zéro déchet

S’occuper de son linge, c’est galère. Moi en tout cas, ce n’est pas une tâche qui me botte et qui fait souvent l’objet d’une certaine procrastination. Mais c’est à faire, on n’a pas le choix, et quand on est en mode licorne (= être écoresponsable et faire attention à son budget) et bien on fait très attention à ce poste.

Du coup voici mes 5 grands préceptes pour s’occuper de son linge en mode zéro déchet.

Le repassage, tu éviteras

Ce n’est pas une nouveauté pour vous. Mais depuis quelques mois je ne repasse quasiment plus mon linge, mais j’utilise un plieur à linge, merci encore Fred pour le cadeau. En tout cas je vous invite à aller (re)lire cet article.

Ça a vraiment pas mal d’avantages :

  • le linge est plié plus rapidement
  • ça ne demande aucune électricité
  • le linge a la même largueur (= rangement plus facile)

OK, pour certains vêtements je n’ai pas le choix, je dois repasser. D’où l’importance de bien choisir ses vêtements à l’achat… Et puis autre inconvénient, l’objet est en plastique … Après en bricolant un peu avec du carton et du gros scotch, y aurait moyen de s’arranger pour faire pareil …

Dans des épingles en bois, tu investiras

On évite le plastique là aussi, car ce n’est pas du tout écolo. Je suis passée aux épingles en bois quand j’en ai eu marre de voir des épingles cassées car le froid ou le soleil avait dégradé la matière.

Depuis que je suis passée aux épingles en bois plus de souci. Elles sont toujours là, en bon état, rien ne casse. Je n’ai pas non plus de souci de marques sur le linge.

Au final, c’est bien plus économique et écologique.

De la lessive maison tu feras (ou bien de la lessive en vrac tu achèteras)

S’occuper de son linge en mode zéro déchet, c’est notamment veiller à la lessive. J’ai fait ma lessive maison pendant un bon moment, et après j’ai perdu le réflexe. Ce n’est pourtant pas compliqué, ni long à faire. Entre celle où on utilise les paillettes de savon de Marseille, ou bien celle au lierre, actuellement je suis passée à la lessive en vrac. Je vais faire le plein de lessive liquide dans mon Biocoop. J’y retourne à chaque fois avec mon bidon et il est rempli à nouveau. Du coup, je ne génère pas de plastique supplémentaire.

Il y a aussi les balles de lavages, les noix de lavage, bref pas mal d’alternatives existent. Bref il existe pas mal de solutions.

La machine à laver en heures creuses, tourner tu feras

Quand on fait attention à son budget, on veille à programmer la machine à laver pendant les heures creuses. Que se soit directement par le programmateur de la machine, ou bien par un programmateur externe, le simple fait de passer d’heures pleines aux heures creuses c’est économiser 19 % …

Il faut par contre que ça ne pose pas de souci avec le voisinage quand on est en appartement. Avoir une machine à laver en plein essorage à 2h du mat’, ça le fait moyen …

Mais bon tout ça, on en a déjà parler dans l’article consacré à Laver son Linge.

Tes vêtements tu repriseras

On essaye d’éviter de jeter et de faire ce que faisaient jadis nos grand-mères et arrières-grands-mères : on reprise.  Pas besoin de savoir coudre, une aiguille, un peu de fil et hop le petit trou dans la manche, le tissu décousu, tout ça est réparé.

Et on en parle des pantalons troués de nos enfants ? C’est mon calvaire ! Il y a les patchs thermocollants, et si on se débrouille un peu plus en couture, on peut faire des trucs sympas. J’ai commencé à vous faire un tableau sur Pinterest avec des idées pas mal : http://pin.it/EBcSA28

Voilà mes quelques trucs pour moins consommer et surtout générer moins de déchets. S’occuper de son linge en mode zéro déchet ce n’est pas si compliqué.

Partage cet article sur Pinterest :

Liens sponsorisés avec Amazon

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder


2 thoughts on “S’occuper de son linge en mode zéro déchet”

  • Pour le linge, je fais sécher sur cintres tee shirt , chemises, voire même les pulls; le fer à repasser me sers uniquement quand je couds des trucs. Pour le rapiecage, ok, mais faut pas non plus exagérer, à un moment quand c’est pourri c’est pourri et je suis pas partisan du  » je garde 15 ans ». Je garde juste les jeans pour faire des petits bricolages comme des coussins , des vides poches…. Par contre la lessive , bon ben c’est mort pour moi. Je fais le gros achat au moment du blanc en janvier donc je suis tranquille pendant un bout de temps ; j avoue que j’ai beaucoup baissé ma conso en produits ménagers , mais quand j utilise des huiles essentielles, il faut que je fasse attention à ma petite bête poilue ; et oui nos compagnons à quatre pattes sont aussi sensibles, il ne faut pas les oublier ;)

    • C’est pas bête cette idée de faire sécher sur cintre, au moins on est sur que ça prend le bon pli. Merci pour ton astuce Emeline !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *