Organisation et lifestyle (Montpellier)

Bien choisir son soutien-gorge

Bien choisir son soutien-gorge

Un petit article mode aujourd’hui pour bien choisir son soutien-gorge.

Et oui, ce n’est pas très souvent que je te parle mode, alors profite-en !

Bien choisir son soutien-gorge

3 conseils pour bien choisir son soutien-gorge

Tout comme il est important de bien choisir ses vêtements, bien choisir son soutien-gorge est aussi important ! Ce n’est pas parce qu’on ne le voit pas qu’il n’a pas d’importance, loin de là !

Connaître sa taille de soutien-gorge

La taille d’un soutien-gorge est déterminé par :

  • un nombre, qui correspond au tour du dos
  • une lettre, qui détermine la profondeur de bonnet

Le tour de dos se mesure en plaçant son mètre juste sous la poitrine.

La profondeur de bonnet se calcule par la différence entre le tour de poitrine (quand le mètre est au niveau de la pointe des seins) et le tour de dos.

C’est avec le tour de dos et le tour de poitrine, qu’on détermine alors sa bonne taille de soutien-gorge.

Savoir la forme optimale pour sa poitrine

Désormais en boutique, il y a un large choix de soutien-gorge alors forcément tu trouveras celui qui convient à la forme de ta poitrine !

Si tu as une petite poitrine, tu peux choisir entre :

  • un soutien-gorge triangle, un indémodable, qui a la particularité de ne pas avoir de baleine, et d’offrir un maintien léger et doux
  • un soutien-gorge push-up, qui mettra alors en avant tes atouts, souvent à l’aide d’un coussinet plus ou moins épais pour donner une impression de volume

Si tu as une poitrine moyenne, tu as alors un très large choix. C’est un vrai avantage !

Si tu as une poitrine généreuse, tu as le choix entre :

  • un soutien-gorge corbeille, qui n’est pas entièrement couvrant mais qui a un bon maintien
  • un soutien-gorge emboitant, qui est couvrant et assure un vrai maintien
  • un soutien-gorge minimiseur, qui donne l’impression d’une poitrine moins généreuse

Après suivant les occasions, on peut aussi opter pour d’autres types de soutien-gorge, mais en fonction de l’occasion : un bandeau pour aller avec une robe à fine bretelles, ou bien un soutien-gorge de sport pour faire son footing.

Vérifier certains points à l’essayage

  • la largeur des bretelles : plus elles sont larges, plus le poids de la poitrine sera réparti sur les épaules. Au contraire, plus les bretelles sont fines, plus le poids sera au même endroit et risque donc de marquer la peau.
  • la longueur des bretelles : la bretelle doit avoir la bonne longueur, bien ajustée pour permettre un bon ajustement de la hauteur du bonnet et de l’attache dorsale du soutien gorge.
  • le remplissage du bonnet : un bonnet doit être correctement rempli. S’il baille, repositionne ton sein pour que ça aille correctement. Si ce n’est toujours pas bon, il y a un problème de taille. Par contre si le bonnet déborde, il faut prendre un bonnet supérieur.
  • l’agrafage du soutien-gorge : lors de l’essayage, positionne l’attache sur le deuxième cran. En effet, il se peut que le tissu bouge en se détendant, ou bien en rétrécissant. Il est donc important d’avoir une marge de manœuvre, dans un sens ou l’autre.

… et ensuite bien l’entretenir

La lingerie étant quelque chose de délicat la plupart du temps, il est vraiment conseillé d’en prendre soin pour le lavage :

  • lavage en machine en mode délicat, et très souvent dans un pochon pour bien protéger la lingerie
  • lavage à la main, avec de l’eau tiède et un produit doux

Le séchage doit également être délicat ! on oubliera l’essorage à grande vitesse ou le sèche-linge.

Et voilà, si tu veux faire des économies sur tes vêtements, il est donc important de bien choisir ta lingerie et d’en prendre soin !

Cet article t’a plu ? Enregistre-le sur Pinterest :

Bien choisir son soutien-gorge

article sponsorisé

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :