Organisation et lifestyle (Montpellier)

Les nuits de Nemaus, au cœur des Arènes de Nîmes

Les nuits de Nemaus, au cœur des Arènes de Nîmes

Pour la première fois en août 2019, les Arènes de Nîmes ont accueilli le spectacle nocturne de Culturespaces : les Nuits de Nemaus. 

Les fans des grandes épopées Romaines, comme les Grands Jeux Romains, prendront vraiment plaisir à retrouver la même ambiance au sein des Arènes, avec un peu plus de spectacle encore grâce au jeu des lumières.

L’histoire des nuits de Nemaus

Tout le spectacle repose sur l’histoire de Nemaus, le dieu protecteur de la ville.

Il relate alors toute sa vie, à travers les siècles, depuis la création de la ville de Nîmes jusqu’à maintenant. Il y est question de grandes batailles de conquêtes, de lutte contre les événements, mais aussi des scènes de la vie de tous les jours. 

Ce grand spectacle met en scène plus de 200 comédiens et des chevaux, le tout avec un jeu de lumières et de musiques.

La beauté du spectacle

Avec les Grands Jeux Romains on avait déjà été bluffé, mais là l’ambiance nocturne rend le spectacle magique. Les jeux de lumières transmettent une vraie ambiance. On voit la mer sur le sable des Arènes, bref elles prennent une nouvelle allure à chaque fois.

Et puis là le spectacle est aussi dans les gradins. Les comédiens viennent juste à côté de nous c’est grandiose ! 

Ca donne d’ailleurs l’occasion de voir leurs costumes qui sont magnifiques !

Pendant 1h30 on est vraiment pris dans le spectacle et on passe un agréable moment.  Il n’y a pas de temps morts et les enfants s’amusent bien. Les grands aussi d’ailleurs :)

Si vous êtes sur Nîmes, ou dans le Gard et que vous avez la possibilité de voir ce spectacle, foncez car c’était vraiment superbe !

Si la date est passée, je vous invite à découvrir mon article dédié aux activités à faire avec les enfants dans le Gard. Vous trouverez nécessairement de quoi les occuper.

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :