7 conseils pour bien gérer les devoirs

Jusqu’à présent, gérer les devoirs des garçons c’était facile. Et oui, ils allaient à l’étude, puis à la garderie le soir.

L’an dernier le grand est rentré au collège et du coup il se gérait tout seul le temps qu’on rentre. Le petit, lui continuait toujours son rythme habituel d’études puis garderie.

Mais cette année ça a été différent pour N°2. Et oui je me suis mise 100 % à mon compte en adaptant mes horaires à ceux de notre cadet. Désormais je vais le chercher directement à la sortie de l’école, et du coup les devoirs désormais je les gère … ou l’Homme suivant les jours. 

Voici donc mes 10 petits conseils pour bien gérer les devoirs des enfants.

gerer_devoirs

Lui laisser le temps de se poser avant de commencer les devoirs

Parce que les enfants sont comme nous, ils ont besoin de pause dans la journée, entre le moment de l’école et le début des devoirs, je lui laisse une « récréation ». 

C’est un vrai moment important pour souffler, parfois parler de la journée, mais surtout pour lui goûter. 

Souvent avant le goûter son activité préférée est d’aller voir dans le poulailler le nombre d’œufs de la journée. Bref chacun trouvera son occupation.

Ne pas lui imposer de se mettre à son bureau

Bon déjà chez nous c’est réglé, N°2 n’a pas de bureau dans sa chambre … Le plus souvent il fait ses devoirs sur la table à manger assis à sa place. Enfin là c’est quand il a des exercices à faire.

Quand il a des poésies à apprendre ou alors des lectures, il peut aussi bien être assis par terre ou sur le canapé, peu m’importe. En même temps il est assis tout la journée à un bureau alors ce n’est pas la peine de continuer à faire pareil. Et puis ça change un peu l’ambiance aussi. Par contre là aussi il travaille dans le salon, seul. Son frère n’est pas là à ce moment-là, il est en train de travailler dans sa chambre, dans son coin. J’évite de les mettre ensemble pour qu’ils ne se dissipent pas. 

Par contre, ce qui est certain, c’est que je l’oblige à ne pas avoir de stimuli sonores. Par contre pour N°1, je le laisse faire, car il est plus grand et qu’il sait se concentrer avec la musique. J’étais pareil à son âge. Du coup pour N°2, on verra le moment voulu au collège …

gerer_devoirs

Savoir être là quand il en a besoin

Souvent N°2 travaille de son côté dans le salon comme je vous l’ai dit, et moi je suis dans le bureau en train de finir de travailler. Enfin sur des petites tâches, qui supportent que je sois coupée régulièrement.

Et oui, pour expliquer un exercice, faire réciter une leçon, ça nécessite souvent d’être mis à contribution. Gérer les devoirs ça veut dire être présent, pas faire les devoirs à sa place.

Là le soutien est souvent de l’ordre de la méthodologie :

  • lui poser les bonnes questions qui l’amènent à réfléchir sur le problème
  • lui donner des conseils pour apprendre plus facilement ses devoirs : apprendre sa poésie strophe par strophe, ou par 3 lignes, lui donner des conseils mnémotechniques etc …

C’est le début de l’apprentissage de l’autonomie, indispensable au collège.

Etaler les devoirs dans le temps

Mon petit a 2 maîtresses : celle du lundi/mardi/jeudi et celle du vendredi. Toutes les 2 lui donnent les devoirs en avance. Ça permet ainsi de pouvoir s’organiser pour faire un maximum de devoirs (souvent des exercices) pendant les jours creux, pour que les devoirs de dernière minute (les leçons) soient faits la veille.

C’est ainsi que pour gérer les devoirs on fait les exercices du lundi/mardi le week-end, et puis le mercredi ceux du jeudi/vendredi. Pour les poésies à apprendre on essaye de s’y prendre le plus tôt possible, pour étaler l’apprentissage sur une longue période. C’est du coup plus facile, et ça permet de réviser toute la semaine.  

D’après des spécialistes, voici le temps maximum à allouer aux devoirs : 

  • CP : 15 minutes
  • CE1-CE2 : 20 minutes
  • CM1-CM2 : 30 minutes
  • Au collège : 1 heure
gerer_devoirs

Vérifier que les devoirs sont compris

Au primaire et au collège, j’avais souvent remarqué qu’on nous faisait apprendre des choses par cœur sans forcément expliquer le pourquoi du comment. 

Adieu sens critique si on recrache un savoir, sans comprendre le pourquoi du comment. 

Il est donc important de voir si votre enfant comprend ce qu’il apprend, et non pas qu’il le recrache tel quel pour faire plaisir. 

Trouver sa méthode pour apprendre

Il existe plein méthodes pour apprendre, et chaque personne a ses préférences. Moi par exemple, je suis très visuelle du coup le fait de faire des schémas, ça me permet de mieux mémoriser. Mais j’étais également très adeptes des fiches synthétiques. 

Bref à vous de voir ce qui convient le mieux à votre enfant.

gerer_devoirs

Prendre du recul

Bon c’est certainement plus facile à dire qu’à faire, mais pour gérer les devoirs au mieux on évitera :

  • de s’énerver si votre enfant n’arrive pas à retenir sa leçon. Il est peut-être juste temps de lui faire faire une pause, et vous aussi ?
  • de faire du chantage affectif avec son activité favorite
  • de l’angoisser avec une excellence de résultats à avoir. Certains enfants ont des facilités, d’autres moins. Certes avoir une bonne scolarité est importante, mais pas au détriment de son bien-être.

Gérer les devoirs, ce n’est pas facile, mais en appliquant ces conseils ça devrait bien se passer.

Si ce n’est pas encore le cas, il faut peut-être penser à déléguer. Ça pourra être de laisser l’enfant à l’étude de l’école, ou bien demander de faire intervenir un grand-parent ou un prof particulier qui saura lui trouver sa méthode pour apprendre.

gerer_devoirs

 

 

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder

Je suis débordée

Working mum de Montpellier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *