Organisation et lifestyle (Montpellier)

Réaménager son potager

Réaménager son potager

En février, malgré les nombreuses gelées actuelles, on peut déjà réfléchir à réaménager son potager.

Pour ceux qui n’ont pas de jardin, ça peut aussi s’appliquer aux jardinières. Parce que mine de rien, même en ville avec un petit balcon on peut toujours s’arranger pour s’aménager un petit coin potager et herbes aromatiques.

Cette étape doit faire partie de votre to-do list de février.

Pourquoi réaménager son potager

Il y a plusieurs raisons à cela :

  • faire tourner les récoltes, pour ne pas appauvrir trop la terre. En effet, certains fruits ou légumes peuvent être énormément demandeurs d’éléments nutritifs, et donc faire tourner les récoltes, permet à la terre de se reposer un peu.
  • trouver un meilleur emplacement pour faire pousser ses fruits et légumes. Vous avez remarqué que vos tomates n’étaient pas suffisamment ensoleillés, alors qu’au contraire les herbes aromatiques étaient trop au soleil. C’est avant de tout resemer qu’il faut y penser.
  • parce que vous avez trouvé que votre potager était trop grand/petit par rapport à votre consommation, et donc que vous avez envie de revoir sa taille ,

Et bien pour ma part, c’est tout simplement parce que l’an dernier je suis arrivée tout juste dans mon nouveau logement. J’ai fait le jardin vite fait au dernier moment, car je n’y habitais pas encore. Je n’avais pas encore de murs de clôture avec mon voisin. Et puis je veux que le composteur change de place. Mais aussi, parce que finalement les melons de l’an dernier n’étaient pas terribles car pas assez ensoleillés. Et puis je n’avais pas suffisamment de tomates, et que les courgettes maison, c’est vraiment sympa et sans trop d’effort. Bref pour tout ça, je réorganise tout cette année.

Comment réaménager son potager ?

Et bien il faut d’abord commencer à apprendre de ses erreurs, constatées déjà au premier paragraphe : problème d’ensoleillement, problème de quantités ou d’espace attribué au nombre de pieds etc …

ll faut ensuite trouver de bons conseils : là on peut voir avec les voisins, avec qui on partage aussi le même style de terre la plupart du temps, consulter les jardineries de son secteur qui connaissent bien le climat local et sont donc les plus à mêmes de nous conseiller sur le moment de planter ou semer, mais également les magazines et/ou sites internet. J’avoue avoir un faible pour le site Rustica et Terre Vivante.

Pour celles et ceux qui pensent qu’avoir un petit balcon signifie renoncer aux plaisir du potager, sachez que ce n’est pas vrai. Les melons peuvent par exemple être plantés dans un grand pot en terre (1 plant par pot) et courrir le long de la terrasse. Des plants de fraises poussent très bien dans des jardinières bien exposées au soleil (je l’ai fait pendant des années). Les tomates cerise ou tomates normales poussent également très bien dans de grandes jardinières. On peut même faire des pommes de terre dans un grand bac :

Crédit photo : P. Asseray – Rustica

Alors prêt à tout réaménager ton potager ?

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :