La pierre d’Alun, mon anti-transpirant naturel

Dans un souci écologique, j’utilise la pierre d’Alun comme déodorant naturel depuis quelques années. Si vous avez des convictions minimalistes et zéro déchet c’est parfait pour vous ! Et oui la pierre d’Alun ne sert pas que de anti transpirant, elle sert aussi pour calmer le feu de la brûlure après le rasage messieurs !

Du coup je vais profiter de cet article pour vous expliquer comment bien la choisir, et vous raconter mon utilisation au quotidien. Ça faisait longtemps que je voulais vous en parler mais là avec l’été c’est vraiment le bon moment !

 

Bien choisir sa pierre d’Alun

N’est pas bonne n’importe quelle pierre d’Alun !

Il est important de savoir qu’il existe 2 sortes de pierre : la naturelle et la synthétique.

Pour les reconnaître, il suffit de regarder leur composition :

  • Potassium alum pour la première
  • Ammonium alum pour la seconde

La première qu’on dit naturelle n’est d’ailleurs pas complètement naturelle, car elle est agglomérée pour lui donner cette forme. Par contre c’est vraiment celle qui est à choisir, car elle est sans danger, encore plus si elle est certifiée Ecocert et 100% d’origine naturelle.

La deuxième est par contre dangereuse et à proscrire absolument.

Faites donc attention quand vous faites votre achat !

 

L’utilisation de la pierre d’Alun au quotidien

Pour l’utiliser depuis des années, je pense avoir suffisamment de recul pour vous faire un vrai bilan complet de la pierre d’Alun, avec ses forces et ses faiblesses. Bien sur, c’est mon ressenti, qui pourra être différent de celui des autres.

Ses points forts

C’est vraiment peu encombrant dans une trousse de toilette. Ma pierre d’Alun fait 6 cm de diamètre, pareil en hauteur et pèse 150g. Niveau encombrement ça va ! Là on valide complètement pour l’aspect minimaliste. En plus ça passe nickel dans les bagages cabine pour l’avion, contrairement aux aérosols.

Au niveau zéro déchet, c’est également validé, car niveau emballage, il y a juste le petit papier autour. C’est donc parfait. Dans cette même marque, il existe par contre une version en stick, parfaite pour être glissée dans un sac à main, par contre là il y a du plastique …

Elle est efficace, ça c’est quand même un point important ! Je reste fraîche toute la journée avec. Par contre, en cas de canicule, je transpire avec, mais par contre sans odeurs, ce qui est pas mal …

C’est super simple d’utilisation. Il faut juste un point d’eau pour la mouiller, la passer sous les aisselles et puis voilà … Pour les utilisateurs habituels de déodorants classiques, il faut juste ne pas oublier à la mouiller avant utilisation, et avant de passer à la deuxième aisselle également.

Elle ne laisse pas de traces, pas d’odeurs, bref la pierre d’Alun sait se faire discrète.

Au niveau du rapport qualité/prix, elle est imbattable : elle coûte 7,90 € et dure à peu près 2 ans. Dites, combien vous coûtent vos déos cracras ? Certainement plus que ça sur 2 ans hein ?

 

Ses faiblesses

J’avoue qu’il y en a très peu.

Il y en a un qui est par contre de taille, c’est sa fragilité. Tant qu’on la tient correctement dans la main ça va, c’est après que ça se gâte … Mon homme a déjà réussi à en faire tomber 2, moi je crois que j’en ai faite tomber 1 et notre grand 1 aussi. Suivant les pierres, ça s’éclate en de plus ou moins gros morceaux. Bon, c’est vrai que ces morceaux on peut plus ou moins les utiliser, mais on n’a pas la forme arrondie de l’aisselle, du coup ça grattouille, la pierre ne passe pas aussi bien, bref c’est vraiment moins pratique.

 

Bref on fait quoi ?

Sans hésitation je garde ma pierre d’Alun. Je l’emmène partout avec moi. Elle fait partie intégrante de ma trousse de toilette minimaliste et zéro déchet.

A conseiller vraiment !

 

 

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder

Je suis débordée

Working mum de Montpellier

4 pensées sur “La pierre d’Alun, mon anti-transpirant naturel

    • 13 juillet 2018 à 7 h 35 min
      Permalink

      Avec plaisir Marilou. Bientôt utilisatrice ?

      Répondre
  • 18 août 2018 à 13 h 22 min
    Permalink

    adoptée depuis cet été, je finis mon vieux déo car j’ai du mal à jeter ‘pour rien’ et je n’utiliserai plus que cette pierre !

    Répondre
    • 19 août 2018 à 8 h 29 min
      Permalink

      Vu la vitesse à laquelle se terminent les déos classiques, ça devrait vite aller 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *