salle à manger minimaliste zéro déchet
Différentes pièces de la maison,  Organisation,  Salle à manger

Passer à une salle à manger minimaliste et zéro déchet

Comment avoir une salle à manger minimaliste et zéro déchet ?

C’est la mission qu’on se donne en ce mois de décembre, mois traditionnellement consacré à la salle à manger sur le blog.

Je vais tout te raconter :

  • Pourquoi tu as tout intérêt à y passer
  • Comment devenir minimaliste
  • Comment passer au zéro déchet

Alors c’est parti !

salle à manger minimaliste zéro déchet

Pourquoi une salle à manger minimaliste et zéro déchet ?

Il y a plusieurs types de gain à passer à une salle à manger minimaliste et zéro déchet :

  • Le temps
  • L’argent
  • La place

Gagnes du temps

En ayant une salle à manger minimaliste, tu gagnes pas mal de temps pour tout ce qui est :

  • Rangement : en effet, comme il y a moins de choses dans la pièce, forcément, pour les ranger, ça te prend moins de temps.
  • Ménage : c’est le même principe ! Comme il y a moins de choses dans la pièce, il y a moins de choses à nettoyer, et pour nettoyer autour, c’est bien plus rapidement également.

Ce sont deux éléments auxquels on ne pense pas nécessairement, mais qui ont un vrai impact !

Economises de l’argent

Le fait de moins charger ta pièce va immédiatement te faire économiser. Et oui, au lieu d’avoir une trentaine d’assiettes, si tu n’en as plus que 12 forcément tu dépenseras moins. Et si tu as déjà ces 30 assiettes, et que tu souhaites diminuer leur quantité et bien en vendant le surplus, ça te fera quelques sous …

Idem, si tu as pas mal de verrines que tu n’utilises qu’une fois l’an, est-ce que tu n’aurais plus tout intérêt à utiliser plutôt des petits verres à eau, qui toute l’année te serviront ? Tu auras des objets double fonction et qui te seront vraiment utiles tout le temps.

Pour le côté zéro déchet, en passant à de la vaisselle solide, que tu utiliseras même quand tu as plein de copains qui viennent … Tu vas vite voir que le prix de ta vaisselle jetable (assiettes, verres, serviettes en papier) sera vite bien plus chère que ta vaisselle durable ! Surtout qu’en jetable les gens ont tendance à jeter à chaque utilisation (chaque plat le plus souvent, ou perde leur verre et s’en resserve un autre). Il n’en donc pas rare d’avoir besoin de 3 assiettes et 3 verres minimum par personne lors d’une soirée …

Par exemple :

Pour les assiettes donc, si tu prends un paquet de 25 assiettes en carton à 4 €, pour une soirée les 3 assiettes d’un invité vont te revenir à 4 €/ 25 assiettes * 3 assiettes par invité = 0,48 €.

Si tu as un service pas cher d’assiettes simples à 1 € l’assiette, déjà lors de la soirée les invités ont tendance à ne pas changer les assiettes en dur, et en quasiment 2 soirées, tu auras rentabilisé ton service !

Il te faudra donc bien jauger le nombre d’assiettes minimum à avoir chez toi.

Gagnes de la place

C’est mathématique : moins d’objet = plus de place.

Ca te permettra ainsi d’avoir plus de place pour circuler, de mieux respirer et te sentir plus à l’aise.

Attention par contre à ne laisser des objets prendre cette place, car souvent le vide se comble rapidement !

Passer à une salle à manger minimaliste

Chaque personne a sa propre vision du minimalisme … Si tu as eu tendance jusqu’à présent d’avoir un intérieur très chargé, ça peut t’angoisser à passer à presque rien chez toi. Tu devras alors peut-être y aller doucement.

Et puis chacun doit voir aussi en fonction de ses habitudes de vie.

Diminue les objets à ton rythme

Si certains n’auront pas de mal de se débarrasser de la quasi totalité de leurs objets pour vider leur intérieur, d’autres auront plus de mal car ils auront un attachement particulier à ces objets. La lecture du livre de Marie Kondo pourrait déjà être une bonne première étape pour y arriver.

Et ensuite, c’est pour ça que je propose chaque année de désencombrer à nouveau chacune des pièces. Ca peut alors permettre d’y aller en douceur.

Vois en fonction de tes habitudes

Certains n’auront pas de soucis à se retrouver avec uniquement 3 assiettes, 3 verres et 3 couverts par personne, tandis que d’autres en auront besoin de plus, pour prévoir les invités. Et ça, ça dépend vraiment de chacun.

Pour ce qui est des chaises, elles prennent pas mal de places, alors pourquoi ne pas opter pour des chaises pliantes à stocker au-dessus d’une armoire ou d’un placard et à ressortir quand les invités sont là. Cela permet ainsi de disposer d’un grand espace le reste du temps.

Pour la table, là aussi pour un usage au quotidien, pourquoi ne pas opter pour une table extensible : petite taille pour le quotidien, et allongée quand tu reçois ?

Passer à une salle à manger zéro déchet

Comme évoqué ci-dessus, passer à une salle à manger zéro déchet, c’est éviter donc au maximum tout ce qui est jetable.

Les verres

On peut être tenté pour des soirées d’acheter des verres jetables, mais le durable est déjà bien plus agréable et revient rapidement plus rentable que le jetable.

Tu peux même opter pour des verres de seconde main, on en trouve des supers sympas et ce n’est pas choquant d’avoir des verres complément dépareillés.

Les assiettes

L’exemple plus haut est révélateur aussi du gain à réaliser à passer à des assiettes en dur, au lieu d’avoir de la vaisselle à jeter pour les soirées, il est préférable d’opter pour le durable.

Il est en de même pour les pique-niques !

Les serviettes et les nappes

Dis adieu au papier essuie-tout, aux serviettes en papier (certes compostables) mais fais revenir chez toi les serviettes en tissu.

J’en ai récupéré pas mal de chez mes grands-mères, et désormais on n’utilise plus que ça.

Quand on reçoit les copains c’est également le cas. En plus ce sont des serviettes bien épaisses et donc si on mange en extérieur, sur un fauteuil et bien elles protègent bien les vêtements ! Que du bénéfice. Et franchement niveau intendance ça va … Ca ne prend pas beaucoup de place dans une machine à laver. Le gain d’eau est donc vraiment important par rapport à la fabrication de serviettes en papier.

Pour les nappes, tu peux également faire de même. J’ai un petit stock de nappes de récupération pour la plupart, certaines me servent pour les fêtes. Par contre le reste de l’année, c’est pas de nappes du tout, c’est ainsi un vrai gain de temps pour moi. Il y a longtemps que j’ai dit adieu aux nappes en plastique qu’il fallait changer régulièrement en plus !

Alors à quand ta salle à manger minimaliste et zéro déchet ?

Tu vas voir, il y a bien plus de bénéfices que de contraintes.

C’est juste de nouvelles habitudes à prendre, et ton porte-monnaie va te remercier également !

Tu as aimé cet article ? Enregistre-le sur Pinterest :

salle à manger minimaliste zéro déchet
Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder

Working mum de Montpellier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *