Mes semis 2017

Depuis que nous avons emménagé dans notre maison, je suis super attachée à mon jardin. J’ y passe pas mal de temps, pour mon grand plaisir. En fait, faire mon potager ça me détend. Chaque année, j’ y fais de plus en plus de choses et du coup cette année, j’ai décidé de faire mes semis.

OK, l’an dernier j’avais commencé à les faire aussi, mais un grand coup de vent avait envoyé valser mon armoire à semis. Du coup, au mois d’avril et mai, j’avais du faire des achats de plants.

 

Le matériel pour mes semis

Pour faire mes semis, je n’ai pas eu besoin de 3 tonnes de matériel :

  • une armoire à semis
  • du compost
  • des graines
  • des contenants
  • une petite pelle
  • un vaporisateur vide

J’avais acheté l’armoire à semis l’an dernier chez Villaverde, avec les contenants verts qu’on voit en plaque. Je n’en suis pas complètement contente, car il y a de gros trous de drainage au fond. Du coup quand on arrose un peu trop, toute la terre s’en va par le bas.

J’ai trouvé l’armoire à semis super pratique car elle est mobile. Cette année, comme je tenais à mes semis, j’ai décidé de la garder à l’intérieur. Vous allez voir dans le salon ça donne du style 🙂 Mais comme ça je pense au moins à les arroser régulièrement. Ou pas. Et oui je me suis laissée avoir et avec le soleil, une partie de mes semis a cramé.

On pense donc à un arrosage régulier, ni trop, ni trop peu. Vu la taille des semis, j’ai opté pour le vaporisateur. Celui-là qui servait auparavant pour nettoyer les vitres. Une fois vide, je l’ai gardé et rempli d’eau. Du coup avec 2/3 vaporisations au dessus de chaque semis, c’était bon avec les grosses chaleurs.

Les différentes étapes de mes semis

Les premiers semis

Pour remplir les plateaux et mettre les graines, je me suis fait aider par Numéro 2. C’est une activité que les tout petits peuvent rapidement faire et souvent ils aiment ça. Bon quand c’était des petites graines c’était parfois difficile, mais pour les grosses graines ça allait parfaitement.

 

Le rempotage

Et puis avec le soleil et l’arrosage régulier, les semis ont commencé à bien pousser et se sentir à l’étroit. Je les ai donc rempotés. J’avais gardé justement des années précédentes les godets des plants achetés.

 

Par contre, comme je me suis lâchée en terme de semis,  je me suis vite retrouvée à court de petits godets. Du coup j’ai remplacé par des bocaux en verre. Et bien là je préfère car ils gardent plus l’humidité que les petits pots de plastique.

 

Au final, dans la serre j’avais fait des semis qui n’auraient pas du y être (batavia, chou-fleur et poireau), du coup j’en ai refait, mais cette fois en pleine terre dimanche. J’ai rajouté également des carottes, des épinards et des pastèques.

J’ai fait cramer tous mes semis de poivrons et aubergines, du coup je vais recommencer. Pour les courgettes, j’en ai fait cramer partiellement, je n’ai plus en planter que 4 en pleine terre. Du coup je recommence également.

Bon pour les tomates, vu le nombre de semis fait j’en ai suffisamment.

Attention, il suffit d’une journée trop chaude sans arrosage et c’est fini pour les semis, il faut être super attentif ! Et voilà mes aventures pour faire mes semis pour le potager. Quand on débute il y a parfois de drôles de surprises, mais c’est marrant quand même.

Et de votre côté, vous faites aussi votre potager? Vous faites vos semis ?

 

Mes achats recommandés

La mini-serre avec le réservoir d’eau, pratique pour éviter que les plants n’aient soif.

Le kit en fibre biodégradable avec les godets pour rempoter ensuite

Une mini-serre à poser directement dans le jardin

Pour les graines, je n’ai qu’une adresse à vous recommander, celles de Kokopelli.

 

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder

Je suis débordée

Working mum de Montpellier

Une pensée sur “Mes semis 2017

  • 26 avril 2017 à 21 h 26 min
    Permalink

    Bonsoir, ici aussi je fais mes semis, pour les salades cela quelques années et là j’ai testé les poivrons avec les graines récupérées dans les poivrons de l’année dernière, je vais pouvoir en offrir je n’aurais jamais assez de place pour tout mettre en pleine terre!!!!!!!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *