Organisation et lifestyle (Montpellier)

Comment faire une to-do list ?

Comment faire une to-do list ?

Si chaque mois je t’en partage une, par contre sais-tu comment faire une to-do list ?

A trop vouloir bien faire, parfois on peut mal s’y prendre, et au final on finit soit complètement débordé, fatigué et surtout démotivé !

Une to-do list a pour objet de t’aider dans ton quotidien, te soulager et pas l’inverse ! Alors voici mes quelques conseils pour bien réaliser ta to-do list.

faire une to-do list

Pourquoi faire une to-do list ?

Perso, je suis une adepte de la to-do list depuis des années, et après quelques ajustements, ça me va nickel. Alors je te partage tous les intérêts que tu vas trouver à faire une to-do list, mais aussi certains travers dans lesquels il ne faut pas que tu tombes, sinon ça va être galère !

Avantages d’une to-do list

Rester concentrée

D’un seul coup d’œil, on voit tout ce qu’on a à faire sur la journée ou sur la semaine, ça permet vraiment d’avoir une vision globale.

Pour moi ça évite vraiment de perdre du temps, et savoir immédiatement ce qu’il faut fare.

Eviter de procrastiner

Le danger de ne pas faire de to-do list, c’est justement de se poser, de glandouiller, parfois se demander si on n’a pas quelque chose à faire et finalement ne rien faire. Avoir sa to-do list déjà prête et rempli, ça permet vraiment de ne pas se poser des questions.

Réduire le stress

Comme tu as déjà tout écrit sur ta to-do list, tu n’as plus à te poser la question de savoir ce qu’il faut faire et avoir cette fameuse charge mentale. Du coup si tu as bien fait ta liste, c’est vraiment un stress en moins !

Inconvénients d’une to-do list

Avoir l’impression de ne pas avoir son libre-arbitre

Pas mal de personnes peuvent ne pas supporter les to-do list car elles trouvent qu’elles ne maîtrisent pas leur journée à faire ce qu’elles veulent quand elles veulent car la to-do list l’impose.

Petit rappel : c’est toi qui fait cette to-do list, du coup c’est toi qui l’organise comme tu veux en fonction de tes impératifs !

Savoir s’y mettre et faire les ajustements

La to-do list si elle est mal faite, ou pas ajustée à ton mode de fonctionnement, et bien ça peut être catastrophique car elle peut vraiment t’épuiser et te faire sentir nul.

C’est pour ça que je te partage juste après tous mes conseils pour bien réaliser ta to-do list.

5 conseils pour faire sa to-do list

Une to-do list bien faite, tu vas voir ça va te permettre de mieux gérer ton temps, te sentir plus cool dans ton quotidien, et pouvoir aussi te permettre de gérer les petits imprévus !

Lister les tâches

Commence d’abord par écrire toutes les tâches qui sont à réaliser.

Si certaines sont un peu trop longues, n’hésite pas à les découper en plusieurs tâches. En effet, une tâche ne doit pas être trop longue, pour pouvoir s’insérer facilement dans un planning et éviter l’ennui. Tu peux miser sur une durée moyenne de 10 à 30 minutes c’est déjà pas mal.

Par exemple : nettoyer la cuisine, c’est un peu trop large comme tâche, alors que nettoyer le micro-onde + nettoyer le robot ménager + nettoyer la machine à café + nettoyer l’évier + nettoyer le plan de travail + nettoyer le sol, c’est plus précis comme tâche, et tu peux répartir sur plusieurs jours si nécessaire.

Sois clair quand tu listes ta tâche et débute ta phrase par un verbe d’action.

Exemple : trier les papiers qui trainent dans l’entrée.

Le tout est que tout soit le plus clair et précis possible, car il se peut que quelques jours passent entre le moment où tu as décidé de faire la tâche et le moment où tu la réalises. Comme dis plus haut, le fait de l’écrire de manière précise, permet d’éviter la charge mentale.

Savoir prioriser ses tâches

Pour chacune de tes tâches, il va falloir que tu saches si celles-ci sont importantes/urgentes. Certaines tâches peuvent être importantes et urgentes, d’autres pas importantes mais urgentes, certaines importantes mais pas urgentes …

Bref cela va te permettre de savoir dans quel ordre réaliser tes tâches.

Bien estimer la durée de la tâche

Alors là c’est parfois le plus difficile quand on n’a jamais fait cette tâche. Dans ce cas, note toi bien pour la prochaine fois, le temps qu’il t’a fallu pour la réaliser.

Par contre si tu l’as déjà faite, tu devrais t’en sortir un peu mieux pour prévoir sa durée dans ton planning.

Par contre, dans un cas, comme dans l’autre, le tout est de bien rester concentré sur ce qu’on fait et ainsi on la fait plus vite.

Se laisser de la marge de manœuvre pour les imprévus

Ah les imprévus … C’est ce qui peut te mettre en l’air ta journée !

Après il y a les vrais imprévus, et les imprévus qu’on peut prévoir … Alors pour ça, il y a plusieurs façons de les aborder :

  • dire non : parfois c’est nécessaire. Sous prétexte que je travaille à la maison, mes garçons me demandent si je peux les chercher quand ils finissent plus tôt car un prof est absent et que le prochain bus est bien plus tard. Et bien je n’hésite pas à dire non, et ils restent en permanence en attendant le prochain bus. Et oui j’ai du travail à faire, et il existe une solution de leur côté …
  • appliquer la règle de l’urgent/important : ça implique de prendre quelques minutes pour hiérarchiser l’importance de la nouvelle tâche imprévue et parfois décaler les tâches plannifiées.
  • prévoir une marge de manoeuvre entre chacune des tâches : si tu laisses 10 à 15 minutes entre chaque tâche, ça te permettra d’avoir un temps de pause déjà, mais aussi de pouvoir insérer des tâches impromptues en cours de journée, sans avoir l’impression de speeder.
  • prévoir les faux imprévus : tu sais qu’une grève va se passer, ou que c’est vendredi et que ta copine a l’habitude de t’appeler pour se balader ou aller boire un café ensemble, et bien prévois déjà un planning plus cool ce jour-là ou bien prends les devants et appelle ta copine pour fixer un moment rien que pour vous deux. Ca sera plus confortable.

Mettre en place ta to-do list

Une fois que tu sais précisément ce que tu dois faire, quelles sont les tâches à réaliser d’abord, quelle durée leur octroyer tout en se laissant un peu souffler entre chacune d’entre elles et bien, c’est le moment de tout mettre dans l’ordre !

Et concrètement, on fait comment ?

Alors perso, je fonctionne uniquement de manière numérique, avec mon agenda partagé avec mon mari. Et oui, j’ai les plannings de chacun dessus, avec ses RDV pros et persos, bref tout ce qui permet de voir si les tâches rentre ou pas.

Et puis si jamais j’ai une grosse tâche imprévue qui arrive, et qui ne rentre pas dans le planning malgré les précautions prises, et bien ça me permet de décaler plus facilement les tâches.

D’ailleurs, avec la vision à la semaine ou juste sur quelques jours, sur mon Google Agenda, ça me permet de répartir plus équitablement les tâches sur la semaine. C’est d’ailleurs comme ça que j’organise mon planning pro.

Le fait de pouvoir bouger d’un coup de souris toutes mes tâches à réaliser, c’est un vrai confort au quotidien, et ça me permet de mieux m’organiser.

Et voilà comment faire une to-do list !

Mais au final, ça ne marche pas ? Et bien premièrement, déculpabilise ! Il n’y a pas mort d’homme ! (enfin normalement …). Deuxièmement, demande-toi où ça a coincé. As-tu eu pas mal d’imprévus ? Dans ce cas, est-ce que ces imprévus n’auraient pas pu être notés pour plus tard, un autre jour ? As-tu mal estimé le temps de réalisation de ta tâche ?

Enregistre cet article sur Pinterest :

Pour recevoir toute l'actu du blog :
Placeholder Placeholder


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :